Votre panier 0,00 € 0 produit(s)

Vous n'avez pas d'articles dans votre panier.

Sous-total: 0,00 €

Apprendre les techniques du Light painting avec Stéphane BRUNET

Imprimer
Par Stéphane Brunet 28 septembre 2015 5428 Vues Laisser un commentaire Aller aux commentaires

Dans cet article, je vais donc vous expliquer, en substance, comment réaliser des photographies en lightpainting, uniquement avec les lampes torches de mon partenaire Fenix et quelques petites customisations maison. 
La première sera composée d'un simple éclairage et d'une calligraphie, la seconde d'un ensemble un peu plus complexe.


Photo n°1 : éclairage et calligraphie 

Je vais passer volontairement très vite sur les bases de la photographie en elle même, à savoir le choix du lieu, le cadrage, la mise au point et les réglages de mon reflex, ce qui nous intéresse ici, c'est de voir comment j'agis avec mes lampes torches, comment les customiser, quel rendu je recherche, etc... 

La première chose pour cette photo va donc être de réaliser une calligraphie, et de l'insérer ensuite à un décor. Il faut savoir que, une photographie en lightpainting s'effectue dans l'obscurité la totale (suivant les possibilités du lieu choisi) et n’apparaîtront sur votre photo que les éléments que vous allez éclairer.
Pour celle ci je vais donc utiliser deux lampes Fenix : une LD75C pour l'éclairage du fond, et une TK22 pour la calligraphie que j'ai customisé de la façon suivante, avec une découpe de plexi, que je scotche à ma lampe


je commence donc par la calligraphie, celle ci pouvant s'avérer souvent complexe car l'on doit écrire à l'envers, il est plus facile de stopper de suite sa photo en cas de raté. Après quelques essais, je décide de conserver un style d'écriture proche de celui ci :

Je passe ensuite à quelques essais d'éclairage avec la LD75C et son mode de changement de couleurs, l'idée de base est celle ci :

Je constate néanmoins qu'il me faudra rectifier certaines choses sur la version finale de la photo : le vert s'étend un peu trop et vient se mélanger au rouge, il me faudra donc restreindre quelque peu sa diffusion au mur du fond. De même le bleu manque d'éclairage au niveau du sol et me faudra penser à insister un peu plus de ce côté là. 
Tout étant désormais dans un coin de ma tête, il ne me reste plus qu'à réaliser tout ça en une seule et unique prise, dont voici le résultat final  ( pour info : F8, 102 secondes, 200iso )




Passons désormais à une photographie un peu plus complexe :


Photo n°2 : avec modèle et multiples éclairages 


Pour le besoin de cette photo, je vais utiliser quatre lampes Fenix, dont je vous détaillerai les utilités et customisations au fur et à mesure du déroulement de la prise de vue : une E05, une PD22, une Tk22 et une LD75C 
Passée l'étape réglages/cadrage/mise au point, je vais commencer par éclairer ma modèle (merci à Nikita Rosa au passage). Pourquoi commencer par elle ? tout simplement car, à l'inverse d'un portrait traditionnel, les temps de pose sont très longs, et peuvent se compter en minutes, donc difficile pour elle de rester parfaitement immobile sur ces laps de temps, c'est pour cela que je commence toujours par cet éclairage.
Je me suis donc servi d'une E05, à la puissance plus limitée et qui évite les ombres superflues, comme on peut le voir ci dessous :


Je vais ensuite passer rapidement à l'éclairage du décor, ceci doit se réaliser assez vite, pour, de même, éviter que la modèle n'ai eu le temps de bouger
J'ai utilisé ici ma LD75C. Premièrement pointée vers l'appareil photo, pour créer un effet de backlight, et ensuite en balayant le fond de la pièce pour éclairer le reste des murs.


La troisième étape va consister à créer un peu de mouvement dans la pièce et autour de la modèle. Je reprends dans un premier temps ma TK22 équipée de mon morceau de plexi (voir photo n°1), je m'en sers en mode SOS, et je vais traverser la pièce de l'arche du fond à droite jusqu'à celle de gauche, tout en l'agitant pour effectuer quelques formes assez dynamiques, comme ceci :

Enfin ne me reste plus qu'à réaliser quelques arabesques autour de la modèle. 
Ici j'ai utilisé une PD22, customisée avec une petite bouteille plastique de couleur, photo ci dessous du bricolage, plus de ce que ça donnera sur la photo :




Me reste à compiler tous ces effets en une seule prise, dont voici le résultat final ( pour info : F8, 119 secondes, 100iso )



Voilà, vous en connaissez désormais un peu plus sur ma façon de procéder, vous pouvez retrouver mon travail sur www.manogre.com .
Je remercie Fenix pour son soutien retrouvez les sur www.lampe-torche-fenix.fr ou bien sur leur nouveau site compatible tablette et smartphone www.fenix-lampe-fenix.fr , et la possibilité offerte de mettre en avant mon travail. 

Manogre
Postés dans: Light painting

Partager et Aimer